Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Se Faire Recruter Autrement
  • Se Faire Recruter Autrement
  • : Dans ce temps difficile ou l’emploi se fait rare et la concurrence nombreuse ce blog se veut être un laboratoire d’idées pour ‘SE FAIRE RECRUTER AUTREMENT’. Comment attirer l’attention des recruteurs sur soi? Comment se démarquer des autres candidats? Cependant ce blog s’adresse également aux recruteurs avides de nouvelles pratiques et des candidats innovants, leur avis nous sera très précieux dans le but de définir un code de bonnes pratiques pour ces démarches novatrices.
  • Contact

Profil

  • Gisela BONNAUD
  • Gisela BONNAUD
Strategic #HR BP Specialist #Recruiting #TalentAcquisition #TalentManagement #Mobility #Career #TLD #D&I #HRIS #Lean #Change #Management #Leadership
  • Gisela BONNAUD Strategic #HR BP Specialist #Recruiting #TalentAcquisition #TalentManagement #Mobility #Career #TLD #D&I #HRIS #Lean #Change #Management #Leadership

Recherche

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 18:07

Depuis 2010, les amis de RégionJobs ont réalisé une enquête de l'impact des réseaux sociaux sur le recrutement et la recherche d’emploi.

En ce qui concerne la dernière enquête de 2012, l
a majorité des répondants (85%) sont présents sur au moins un réseau professionnel. Même constat du côté des entreprises, qui sont 53% à avoir ouvert un profil sur un réseau social ou plus.
Pourtant, en trois ans, leur utilisation pour recruter ou chercher un emploi a peu ou pas évolué. Ils restent loin derrière les autres méthodes de recherche d’emploi, comme les sites Internet d’offres d’emploi ou les candidatures spontanées. Ils sont toujours considérés comme peu importants : les candidats les placent en moyenne en 8° position des outils les plus importants tandis que les recruteurs les classent 6°.

Malgré une utilisation massive des réseaux sociaux dans un but personnel, leur rôle dans la recherche d’emploi ou le recrutement reste très secondaire. Côté recruteurs, on recherche surtout certains types de profils : des cadres (90%) et des commerciaux (62%). Ils se concentrent sur les profils pénuriques qui n’ont déjà aucun mal à trouver des postes.
Les résultats s’en ressentent. 37% des recruteurs ont déjà recruté une personne sur les réseaux sociaux, mais ils sont seulement 11% à avoir trouvé 4 collaborateurs ou plus sur ces espaces. Moins de 4% des candidats ont trouvé un emploi grâce à leur présence. La pratique existe donc mais reste rare. 

Le nombre de recruteurs faisant des recherches sur les candidats augmente fortement (68%), principalement pour recouper les CV (79%). Ils sont 27% à avoir recruté un candidat car ces traces étaient positives, et 25% à en avoir écarté car leur présence était négative.

Même constat du côté des candidats, qui sont 87% à faire des recherches en ligne sur les entreprises qui diffusent des offres d’emploi avant de déposer leur candidature. L’impact est encore plus fort : 58% ont déjà abandonné l’idée de postuler car ils n’ont pas aimé ce qu’ils ont trouvé, alors que 71% ont au contraire postulé car les informations étaient positives. Ces prises d’informations sont donc très importantes, mais ne reposent que très peu sur le dialogue. Seuls 12% des candidats participent régulièrement à des discussions d’ordre professionnel en ligne !

Soigner sa présence en ligne semble être plus important que jamais, que ce soit pour les entreprises et les candidats. Les réseaux sociaux sont complémentaires des autres outils liés au recrutement et à l’emploi. Ils ne s’y substituent pas, mais représentent un outil d’aide à la décision qui peut faire pencher la balance. Source Modérateur.

Je vous invite à lire les résultats complets de trois dernières enquêtes.

 

Enquête 2010 - 1ère édition

 

Enquête 2011 - 2ème édition

Enquête 2012 - 3ème édition
 

La question que les candidats se posent 
souvent est  : Faut-il nécessairement avoir un profil sur les réseaux sociaux pour trouver du travail ? La réponse est oui. Aujourd'hui, alors que la barre des 3 millions de chômeurs va être tranchie, ils sont des millions, rien qu'en France, à s'être créé un profil sur Linkedin ou Viadeo. Deux réseaux sociaux professionnels, qui permettent aux demandeurs d'emploi de promouvoir leur CV sur le web, et aux recruteurs de repérer rapidement et à moindre coût le profil qui les intéresse.
 

Ce moyen de recrutement rapidement entré dans les moeurs et aujourd'hui incontournable, car possédant de nombreux atouts. "Il permet d'une part de se mettre en scène comme on souhaite apparaître, et d'autre part de cultiver son réseau professionnel". Olivier Fescherolles, DG Viadeo. Source BFMTV.com


#Emploi #Recrutement #RéseauxSociaux

 

Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans Recrutement & Médias Sociaux
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 07:06

Le groupe DCNS, entreprise de haute technologie et d’envergure internationale, réalise et maintient en service des sous-marins et des navires de surface ainsi que les systèmes et infrastructures associés. Il fournit également des services pour les chantiers et bases navals. Il propose un large panel de solutions dans l’énergie nucléaire civile et les énergies marines renouvelables.

Le groupe DCNS compte 12 800 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 2,6 milliards d’euros. Il recrute des personnalités ouvertes, engagées et passionnées qui partagent ses ambitions, ses valeurs et sont prêtes à relever de nombreux défis. 

"L’objectif fixé par le Groupe est donc d’offrir à chacun une carrière enrichissante par le biais de mobilités fonctionnelles et/ou géographiques, sur l’ensemble des sites du Groupe en France, voire à l’international. DCNS accorde également d’importants moyens à la formation continue afin d’accompagner ses collaborateurs dans leur progression ou mobilité professionnelle". Alain GUILLOU DRH Groupe DCNS. 

  

 

DCNS Careers


 

Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans DRH...à vous !
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 13:24

Parlez-moi de vous !

C’est la question classique que posent les recruteurs en début d’entretien et pourtant elle continue de déstabiliser les candidats. Faut-il parler de son expérience ou de sa personne ? Faire court ou entamer une biographie exhaustive ?

Une chose est sûre : savoir se présenter ne s’improvise pas. En entrevue d’embauche, savoir se présenter, c’est savoir se vendre auprès de l’employeur, lui donner envie de vous enrôler pour vos compétences, votre expérience et votre personnalité.

Pour faire bonne impression, pas question de débarquer en touriste. Bien au contraire, vous devez vous entraîner à répondre à la question « Parlez-moi de vous… » avant même le jour de l’entretien. La clé de la réussite, c’est de bien se connaître.

Le jour J, certains recruteurs ne vous donneront qu’une minute de présentation quand d’autres vous laisseront un quart d’heure. N’hésitez pas à demander quel temps vous est imparti. Ensuite, à vous de jouer ! En trois ou quatre points, vous devez aborder vos forces, vos réalisations opérationnelles et exprimer ce que vous recherchez.
Ne vous perdez pas dans un trop long monologue : trop de détails risquent de noyer votre interlocuteur.

Une fois votre professionnalisme démontré, rien ne vous empêche de donner un peu de profondeur à votre candidature en délivrant quelques informations sur votre vie extraprofessionnelle. Il faut être préparé à expliquer ses hobbies, ses passions, ses sports de prédilection. L’idéal est de sélectionner des exemples en fonction des valeurs de l’entreprise : sport individuel ou collectif, piano ou guitare électrique… 
Ça peut paraître cliché, mais pour un recruteur, « squash » signifie « dynamisme », et « basket » renvoie à « esprit d’équipe ». Alors, si en plus vous êtes capitaine, ne le cachez pas. Sachez toutefois que rien ne vous oblige à parler de votre vie privée, même si cela peut faire la différence aux yeux d’un recruteur qui voit défiler 10 candidats dans la journée.

N’oubliez pas qu’en entretien la forme importe au moins autant que le fond, sinon plus. Poignée de main ferme, regard franc et souriant, tenue vestimentaire adaptée… Autant d’éléments qui en disent long sur vous, avant même que n’ayez prononcé le moindre mot.

Il est fondamental de prendre la parole avec le sourire, sans oublier la communication non verbale : le sourire, les tics de langage, la gestuelle – elle doit être parfaitement maîtrisée. Vous devez faire preuve d’une politesse à toute épreuve. 

Dernière recommandation : bien se préparer ne veut pas dire réciter par cœur son discours. D’où l’importance de s’entraîner des dizaines de fois « à blanc » face à votre glace, puis face à des amis ou à un coach. Car le naturel, ça se travaille. Source Jeljob

Voici une vidéo intéressante realisée par le coach Yves Gautier.  


Cours d'entretien d'embauche : Parlez moi de... par EntretienEmbaucheTV

 

Regardez également cette video realisée par Rebondir TV 

 

N'attendez pas d'avoir un entretien d'embauche pour vous préparer et être capable de répondre à la question: "Parlez-moi de vous !"

 


Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans Se préparer pour un entretien
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 00:06

Understanding the rules of social recruitment is key. At first glance, employers may seem to hold all the cards, but understanding their tactics can considerably improve job seekers' odds of getting noticed.

You are a job seeker, it's not enough to simply push your CV up on the web and hope a company is going to come to you; the onus is on you to get out there and persuade !

Social Media for Job Seekers     

Your online profiles can share and say more about you than a traditional resume. In a world that has become entrenched with the online realm, a competitive advantage is having a great online presence and being able to demonstrate the “social” side of your career and real-life connections. 

There is great opportunity to provide a snapshot of who you are, your connections, interests, honors and other content you want to share with potential employers. For example, your blog can allow recruiters to gain insight into how you communicate your thoughts or interpret the world around you.

Social Media Tips for Recruitment

Establish a strategy with clear objectives. Audit your online employment brand. 
Create an online presence that reflects your brand personality.
Distinctly outline the type of hires that you are looking for.
Create and share interesting content.
Don’t just broadcast—Engage!
Respond to all inquiries. Be authentic

Jon Ingham, a British HR consultant talks about some of the unexpected benefits of social recruiting for organizations and how job-seekers can use social media to demonstrate their value to potential employers.


Source : www.e2conf.com , www.theogm.com

 

 

 

Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans Recrutement & Médias Sociaux
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 14:31

Voua avez décrochez un entretien d'embauche ? C'est parfait ! Votre profil intéresse le recruteur.
A vous de jouer. Ne ratez pas l'occasion de décrocher un emploi parce que vous n'avez pas préparé votre entretien. 

Voici quelques conseils à suivre :

Avant l'entretien

- Pour ne pas être trop stressé au moment de votre entretien d'embauche, renseignez vous au maximum sur l'entreprise et le poste pour lequel vous candidatez. Surfez sur son site internet, lisez des articles qui parle de l'entreprise, cherchez à dégager ses valeurs...  

- Certaines questions reviennent irrémédiablement: Que pouvez-vous apporter à notre entreprise? Comment voyez-vous le poste? Quelles sont vos motivations? Citez-moi vos qualités et vos défauts... Pour ne pas être décontenancé au moment de l'entretien et avoir l'air sûr de vous, préparez vos réponses et faites la liste de ce que vous souhaitez dire ou non.  

- Si vous en avez l'occasion entraînez-vous avec un ami: exprimer à haute voix ses envies, permet souvent de clarifier sa pensée. Si ce n'est pas le cas, faîtes notre test Entrainez-vous aux entretiens d'embauche. 

Le jour de l'entretien 

- Habillez-vous correctement. Il n'y a pas de tenue type pour un entretien -cela dépend des codes de la profession que vous exercez- mais d'une manière générale, privilégiez une tenue sobre et classique.  

- Soyez à l'heure. Partez en avance pour parer à tout événement imprévu. Vous pouvez également repérer les lieux la veille afin d'être sûr de ne pas vous perdre. 

- Ayez l'air détendu. Soyez souriant, naturel, tenez-vous droit, regardez votre interlocuteur dans les yeux. "Certaines personnes, lorsqu'elles font face à une question gênante ou embarrassante se mettent à tousser, à rougir, à regarder le sol, à jouer avec leurs cheveux, à se tordre les mains... les recruteurs sont en général experts pour remarquer ces gestes inconscients, même s'il s'agit de mouvements imperceptibles tels que les petits déplacements de muscles. La meilleure façon de combattre ce comportement inconscient est de vous entraîner à l'avance de façon à être à l'aise en toute circonstance", assure Daniel Porot dans L'entretien d'embauche en 202 Questions.  

- Valorisez vos atouts. Vous devez donner envie aux recruteurs de vous prendre dans leur équipe. Au cours de l'entretien, argumentez vos réponses et donnez des exemples précis de vos précédentes réalisations. Privilégiez également les verbes d'action tels que "j'ai réalisé", "j'ai mis en place", "j'ai développé". Mais se mettre en valeur ne signifie pas mentir ni même faire preuve de langue de bois. Un discours qui sonne faux est rédhibitoire pour les recruteurs.  

- Le recruteur n'a pas le monopole du questionnement! N'hésitez pas à poser des questions pour obtenir plus de précisions sur le poste, l'entreprise et les conditions de travail. Vous montrez ainsi à votre interlocuteur que vous êtes intéressé par le job. 

Après l'entretien

- Relancer: A la fin de votre entretien, demandez à votre interlocuteur quand il compte vous donner une réponse. S'il ne vous a pas appelé le jour J, attendez un ou deux jours avant de le relancer: il a peut-être pris du retard dans ses dossiers. Si vous ne savez pas quand il doit vous répondre, attendez une semaine avant de rappeler. Source L'Express.

 

Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans Se préparer pour un entretien
commenter cet article