Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Se Faire Recruter Autrement
  • Se Faire Recruter Autrement
  • : Dans ce temps difficile ou l’emploi se fait rare et la concurrence nombreuse ce blog se veut être un laboratoire d’idées pour ‘SE FAIRE RECRUTER AUTREMENT’. Comment attirer l’attention des recruteurs sur soi? Comment se démarquer des autres candidats? Cependant ce blog s’adresse également aux recruteurs avides de nouvelles pratiques et des candidats innovants, leur avis nous sera très précieux dans le but de définir un code de bonnes pratiques pour ces démarches novatrices.
  • Contact

Profil

  • Gisela BONNAUD
  • Gisela BONNAUD
Strategic #HR BP Specialist #Recruiting #TalentAcquisition #TalentManagement #Mobility #Career #TLD #D&I #HRIS #Lean #Change #Management #Leadership
  • Gisela BONNAUD Strategic #HR BP Specialist #Recruiting #TalentAcquisition #TalentManagement #Mobility #Career #TLD #D&I #HRIS #Lean #Change #Management #Leadership

Recherche

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 11:24

The question for today's company is no longer " How are you going to get our attention," you should be thinking "How are we going to get your attention." Start speaking the language of social media, and keep your candidates engaged throughout the recruitment process, so when it's time to hire, you can find the perfect person for the job. Is your company using the power that is social media? It's easier than you think.

 

LinkedIn, with 100 million members, is still the site of choice for companies hiring directly, but Facebook (750 million) and Twitter (200 million) are catching up, with many believing a tipping point has been reached in the ways employers seek to hire staff.

But what does it all mean for jobseekers? Understanding the rules of social recruitment is key. At first glance, employers may seem to hold all the cards, but understanding their tactics can considerably improve your odds of getting noticed.

 

Some advice for jobseekers :


You don't have to be 'looking' to be looking
Build your own work brand, but be judicious with it
Strike up conversations with potential employers
Understand the pros and cons of different networks
On the web, if it can be known, it will be known

 

 A recent US survey showed that nearly 90% of employers either use, or plan to use, social media for recruiting. The rules of social Recruiting, The Guardian,UK.  

 

 

 

 

 

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 06:30

Le recrutement sans cv se développe depuis quelque temps, à l’initiative de Pôle emploi et de l’Apec.

L'objectif de cette méthode : promouvoir des profils plus diversifiés.
L'objectif de l'entreprise : dénicher la perle rare.
L
'objectif du candidat : se faire recruter grâce à sa motivation et à ses compétences.

 

 

 

 

"Une méthode très positive qui permet vraiment au candidat de se vendre et qui évite toutes sortes de discriminations".

 


Mathieu Chaux, Ingénieur Maintenance, Areva par Apec



Anthony Belmas, Manager de rayon, Auchan par Apec

Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 00:07

Chaque semaine, sur Cadremploi.fr, David Abiker parle entretien d'embauche avec une personnalité. Au tour du président du Who's Who Antoine Hébrard, chasseur d'élite sans langue de bois, qui pratique le personnal branding à l'ancienne.


L'adresse du candidat a beau être un critère discriminant en entretien d'embauche, le président de Who's Who Antoine Hébrard assume, c'est l'un des critères qu'il utilise. Ce que beaucoup de DRH font, sans le dire.

 

Quand on va voir Antoine Hébrard président du Who's Who pour discuter avec lui entretien d'embauche, on ne s'attend pas à tant de franchise sur ses « secrets » de recrutement. Un inspecteur du travail lui rappellerait volontiers qu'on ne doit pas faire de l'adresse du candidat un critère de sélection. Un sociologue lui rappellerait que la discrimination par les tics de langage est injuste. On pourrait enfin lui dire que son test du téléphone est tout de même une mise en situation qui relève de la manipulation…

Antoine Hébrard connaît les lois implicites de la sélection. Il parle des réseaux mieux que personne et de l'élite avec une pointe de regret. Pour lui le mot a pris une connotation péjorative qui ne saurait être compatible avec l'excellence revendiquée par le Who's Who.

Le Who's Who, c'est ce gros live rouge où s'empilent 22.000 biographies revues, vérifiées et corrigées, qui font non pas le gratin de la République mais plutôt la somme de celles et ceux qui constituent la méritocratie à la Française.

Et quand on demande à Antoine Hébrard si à l'heure du net son produit n'est pas un peu dépassé par Wikipédia, Facebook, les blogs et Twitter, il revendique la fiabilité de son gros livre, certain qu'ils sont nombreux ceux qui voudraient y entrer, mais qui doivent patienter gentiment dans l'antichambre de la notoriété en ligne...
Le Figaro



Se faire recruter dans le Who's Who par Cadremploi

Repost 0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 23:33

Comment recruter et se faire recruter? Les conseils de Jean-Christophe ANNA, Consultant en Recrutement 2.0, Marque Employeur et Médias sociaux au sein du Cabinet Link Humans.

Un Recruteur plus exposé : Recruteur et Candidat à égalité !

Une Entreprise soucieuse de sa Marque Employeur

De nouveaux métiers RH et les collaborateurs, 1ers ambassadeurs de la Marque

Des Jobboards aux Réseaux sociaux : Une autre philosophie du Recrutement

Vers la mort du CV ?

Nécessaire adaptation des intermédiaires du Recrutement

Ses Conseils aux Entreprises

 

Repost 0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 21:33

Un entretien d’embauche, c’est d’abord l’occasion de mieux cerner les missions du poste proposé et de mieux comprendre les enjeux de l’entreprise qui vous reçoit. On attend donc plutôt la fin du rendez-vous pour parler salaire. « En général, c’est au recruteur de l’aborder, pas au candidat », explique Eudes Le Gars, fondateur du cabinet d’outsourcing CVdunet. « Cela fait partie des questions classiques que l’on pose pour vérifier que le candidat rentre bien dans la grille de rémunération qui a été définie. » L’usage veut donc que ce soit le recruteur qui lance le sujet, mais pas question pour autant de quitter l’entretien sans l’avoir évoqué. Si vous voyez que l’entrevue touche à sa fin et que le recruteur n’évoque toujours pas la rémunération, n’hésitez pas à lancer un : « Voulez-vous connaître mes prétentions salariales ? ». Vous démontrerez ainsi votre pragmatisme et votre capacité à prendre les choses en mains.


Si le recruteur vous questionne sur ce que serait votre salaire idéal. N’y voyez pas là l’occasion de demander tout et n’importe quoi. Avant l’entretien, renseignez-vous sur la grille de salaire à laquelle appartient le poste.  Il faut savoir se situer sur le marché en tenant compte du secteur d’activité, de la localisation géographique et de la fonction. (Keljob.com)

 

Voici quelques conseils à suivre pour parler de salaire en entretien d'embauche. Une vidéo intéressante réalisée par nos amis de Michael Page.

 


Comment réussir son entretien de A à Z : Maîtriser la question du salaire. from Michael Page on Vimeo.

Repost 0
Published by Gisela BONNAUD * - dans Se préparer pour un entretien
commenter cet article